Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pizzorno bis repetita

Publié le

J'avais écrit un article intitulé "l'ami Pizzorno" sur le blog de la liste que j'ai soutenue bien que n'ayant pu se présenter aux municipales et dont j'aurai peut-être fait parti sans certaines immondices intellectuelles. Force est de constater que cet article n'inventait rien il suffit pour cela de lire L'express qui consacre 12 pages à l'empire quasi-monopolistique du groupe Pizzorno dans le Var et tout ce qui en découle. A noter que si le mot "mafia" n'est pas prononcé il apparait en filigrane. Et à ceux qui pensaient que le FN n'appartenait pas au système, le nouvel édile de Fréjus vient de prouver le contraire avec l'appui de l'ancien maire Brun estampillé lui UMP et très proche du groupe, tout comme le député de la 7ème circonscription et président de la CAD, le dénommé Audibert-Troin, ami de la fratrie Fanelli. En fait seuls les maires de Bagnols-en-forêt (un écolo pur et dur, droit dans ses bottes) et du Cannet-des-Maures (un UDI, si, si, on peut-être de droite et plus propre que pas mal de PS, qui d'ailleurs sont aussi majoritairement de droite, sauf s'ils appartiennent à l'aile gauche dudit parti...) luttent contre ce monopole, ainsi que quelques communes comme la Seyne-sur-mer ou Ginasservis et quelques syndicats comme le SIVOM, même s'il n'est pas cité dans l'enquête, il empiète marginalement sur la manne financière des ordures ménagères si chère à Pizzorno (en son temps ami de Ben Ali...).

Bref rien de nouveau sous le soleil. J'avais proposé à notre association de défense des utilisateurs de l'eau de Salernes via son président de la représenter dans la commission sur l'eau. Je prédis là que ce sera notre président nommé en conseil municipal par Madame le maire (alors qu'elle n'est pas membre de notre association, ce qui pourrait s'apparener à un délit d'ingérence au sein d'une association) qui sera au sein de cette commission. Moi j'aurai voulu en être pour la faire imploser en démontrant qu'elle n'était qu'une façade pour faire bonne figure de la part de Madame le maire vis-à-vis des escrocs honteux qui ont toujours la main mise sur le marché de notre eau !!! Attendre 10 ans pour le retour en régie publique, avec une gestion citoyenne est une hérésie, je reste persuadé qu'en leur disant haut et fort toutes les contradictions qui sont révélées bien malgré eux on peut en vertu de l'intérêt général public rompre le contrat sans que cela coûte aux salernois. Il y a moyen quand les margoulins sont trop gourmands et pas assez prudents, en employant les mêmes méthodes qu'eux, c'est-à-dire sans scrupules, sauf que moi je ne le fais pas pour ma pomme mais dans l'intérêt de la collectivité, on peut se réapproprier l'eau, qui est un bien commun et pas une marchandise, qu'on se le dise !!!

Franck Breton

Commenter cet article